Les affections locales ou générales du cuir chevelu

Si l’alopécie androgénétique explique dans la plus part des cas que l'on perde ses cheveux, il peut arriver que ce phénomène soit le resultat d'une affection du cuir chevelu

Les différents types d'affections

Des affections liées à un problème de peau au niveau du cuir chevelu comme le lichen, la teigne, une tumeur, mais encore une brûlure, une cicatrice, un lupus érythémateux ou une radiothérapie peuvent entraîner dans la zone atteinte une perte de cheveux qui reste très localisée et généralement réversible.

Des traitements médicaux comme la chimiothérapie ou l’immunothérapie peuvent entraîner une perte totale mais temporaire de cheveux et de pilosité.

De nombreux médicaments ont pour effets secondaires une chute de cheveux (antibiotiques, anticoagulants, antihistaminiques, certains bêtabloquants, etc.).

Certains traumatismes engendrent une alopécie. Certains sont d’ordre physiologique: anesthésie générale prolongée, accouchement, forte fièvre. D’autres sont d’ordre émotionnel: choc affectif, dépression, stress excessif. Les chutes de cheveux engendrées peuvent être importantes mais sont généralement temporaires et la repousse est immédiate.

Enfin, certaines pathologies peuvent avoir comme sous-conséquences une perte de cheveux: le diabète, un excès de mauvais cholestérol, des problèmes de thyroïde, un traitement hormonal…

Les autres causes de la calvitie

La chute de cheveux chez la femme
Les maladies à l'origine de la perte de cheveux
Le mode de vie