La chute de cheveux chez la femme

La femme n’est pas épargnée. Un tiers des femmes se plaignent de perte de cheveu anormale. C’est pour elles un terrible handicap esthétique et la démarche n’est pas simple pour elles d’arriver en consultation et dire: "je perds mes cheveux"

Les femmes également touchées

Si certaines causes sont communes aux deux sexes, avec en tête l’alopécie androgénique, La DHT étant présente également chez la femme. 80 % des femmes perdant leurs cheveux sont atteintes d’alopécie androgénique. Néanmoins d’autres causes spécifiquement féminines, souvent hormonales, sont en jeu.

Outre les règles abondantes qui entraînent une carence en fer, la maternité (alopécie post-partum), l’accouchement, l’arrêt de contraceptif. Réversibles, causent des alopécies se résolvant habituellement en quelques semaines.

La ménopause, grand chamboulement hormonal, est la plus fréquente cause de calvitie féminine. Plus d’hormone, plus de protection. un cheveu fragilisé. Sa durée de vie diminue et la chute définitive prend place; accentuée par la carence en fer qu’engendre la ménopause.

L’alopécie féminine est à la fois plus étendue et plus diffuse, rarement complète et ne présente pas les zones chauves masculines caractéristiques. Il s’agit plutôt d’une raréfaction généralisée des cheveux, avec élargissement de la raie médiane.

Heureusement des produits spéciaux "perte de cheveux femme" existent parmi les nombreuses solutions à la calvitie.

Les autres causes de la calvitie

Les maladies à l'origine de la chute des cheveux
Les affections locales ou générales du cuir chevelu
Le mode de vie